Comment je me suis débarrassé de ma mère

Gilles Abier - Comment je me suis debarrasse de ma mere

roman ado - mai 2015
ACTES SUD junior

"Un conseil ! N'accepte jamais ta mère comme amie sur Facebook.
Même si elle te fixe avec insistance pendant le dîner après t'avoir demandé
si tu as bien reçu son invitation. Prétends que tu n'es pas sur ton profil
vingt-quatre heures sur vingt-quatre ou que tu l'as zappée par inadvertance... Dis n'importe quoi, mais ne clique pas !"

Qui n'a jamais rêvé de ne plus avoir sa mère sur le dos ? Ici, deux filles
et deux garçons sautent le pas. Fini d'être surveillé, de se sentir étouffé
ou même d'avoir honte... Mais à quel prix ?!

CE QU'ON EN DIT

"Les quatre histoires sans merci que contient ce livre – plus une qui réunit habilement à la fin tous les personnages pour un ultime affrontement – racontent un passage à l’acte."

Claire Devarrieux, LIBÉRATION, 17 juillet 2015
Dans la sélection de lecture jeunesse de l'été de LIBÉRATION

"L'écriture est concentrée, incisive, crue parfois, mais sonne vrai dans la bouche de ces filles et garçons étouffés par le lien avec leur 'génitrice'. C'est excessif, volontairement noir et un peu dérangeant... mais jubilatoire."

Sophie Guillerm, Le Télégramme, 5 juillet 2015

"Un titre provocateur qui cache le récit de quatre ados - prêts à tout - en crise avec leur mère... Des histoires crues, pas franchement faciles, loin du cliché de la famille parfaite."

La Nouvelle République ,21 juillet 2015
Dans la sélection des livres pour l'été de La Nouvelle République

"Sans parti pris, Gilles Abier nous invite à la réflexion en nous livrant des émotions brutes."
Natacha Calvet, Le français dans le monde, juillet/août 2015

"Un recueil percutant et sombre qui pousse à l'extrême le désir d'ado de s'émanciper d'un de leur parent. La chute de chacune de ces nouvelles est troublante, dérangeante, frappante et pleine d'amertume."

Lireado, 10 juillet 2015

"Gilles Abier excelle dans l'écriture de ces récits courts et percutants."
Ariane Tapinos, Librairie COMPTINES, juillet 2015

"Gilles Abier tisse sa toile en reliant chaque histoire par quelques indices que le lecteur attentif ne manquera pas de remarquer. La dernière nouvelle, aussi impitoyable qu'excellente, réunit tout ce petit monde pour un final réjouissant qui remet tout en perspective. Jubilatoire !"
Noukette, BLOG aliasnoukette, 16 juin 2015

"Gilles Abier signe un recueil de nouvelles stupéfiants, audacieux et grinçants !"
Johanne, Libraire, Livresse des mots, 16/07/15

"Des histoires courtes, ramassées, à la chute qui tombe comme un couperet et qui laisse le lecteur un peu groggy de tant de cruauté entre des êtres censés s'aimer pour le meilleur et pour le pire."

BLOG Méli-Mélo de livres, 15 juin 2015

"Des nouvelles intrigantes et surprenantes qui glacent le sang..."

BLOG Adonews, 27 juin 2015

"De sombres et belles histoires courtes sur une relation conflictuelle qui ne placent pas l’adolescent dans le rôle de fautif permanent, au contraire."

BLOG La littérature jeunesse de Judith & Sophie, 12.06.15

"Dérangeant et réaliste, ce recueil vous marque au fer rouge, profondément."

Jérôme, BLOG D'une berge à l'autre,16 juin 2015

"Remarquablement écrit, un livre éprouvant qui ne s'oubliera pas de sitôt."

BLOG A lire au pays des merveilles, 03.08.15

"Cinq nouvelles impitoyable qui s'achèvent de façon magistrale."

BLOG Un simple tabou, 27 avril 2015

"J'ai beaucoup aimé le style incisif de l'auteur qui donne à voir le lien mère-enfant dans toute sa complexité sans chercher à édulcorer son propos."

BLOG Des Livres et Vous, 5 juillet 2015